Journée de la Femme 2018

En cette journée de la femme nous avons interpellé différents ministères et personnalités dans l’attente d’une rencontre et notamment :

> Ministère des solidarités et de la santé : pour améliorer la prévention d’autres accidents en formant d’avantage le corps médical aux différents choix contraceptifs tant pour la prescription que pour réaliser le bon diagnostic lorsque des femmes se présentent des symptômes d’accidents thromboemboliques veineux ou artériels. Mais aussi en insistant sur l’importance du dépistage des anomalies de l’hémostase (on ne lâchera pas !)
> Marlène Schiappa : au vue de son engagement, pour la sensibiliser à l’importance de percevoir notre lutte comme féministe en matière de contraception. Il ne suffit pas de prescrire mais de connaître, comprendre et choisir la solution qui nous convient le mieux par rapport à notre profil et notre vie sexuelle.
> Ministère de l’éducation nationale : pour que les adolescentes et adolescents soient informés, dans le cadre du programme Vie sexuelle et contraception sur l’ensemble du panel contraceptif : bénéfices mais également risques associés pour prévenir des accidents. Cela garantirait une information équitable pour tous.
> Brigitte Macron : pour obtenir son soutien pour que les femmes puissent vivre leur sexualité à l’égal de l’homme, en toute liberté et sans risques inutiles.

Et pour cela : continuez à diffuser notre pétition qui résument notre action, notre positionnement et nos demandes !